Direction de l’administration
L’infrastructure numérique a justement un impact considérable sur l’organisation du savoir. C’est pourquoi la Direction de l’Université a adopté une grande stratégie du numérique.

Direction de l’Université

L’infrastructure, un sujet de préoccupation

L’Université de Berne jouit d’une excellente réputation en Suisse et dans le reste du monde, et peut compter sur ses collaborateurs·rice·s dévoués. Le plus grand défi auquel elle est confrontée est de disposer d’une infrastructure moderne et suffisante lui permettant de maintenir sa position de pointe.

 

Par Markus Brönnimann, Directeur administratif

Avant tout, je me dois d’exprimer des remerciements. Ces remerciements s’adressent à l’ensemble des directeur·rice·s de service et des collaborateur·rice·s de la direction de l’administration, qui ont dû travailler pendant une année sans directeur administratif. Ensemble, sous la houlette de Bernhard Steinmann, ils ont su surmonter parfaitement cette situation exceptionnelle.

Avec mon arrivée au poste de directeur administratif de l’Université de Berne en juin, l’équipe est de nouveau au complet. Venant de l’extérieur, je me suis forgé l’image suivante de nos collaborateur·rice·s : ils font très attention aux dépenses et sont très économes. Ils sont les gardiennes et les gardiens des diverses dispositions et réglementations en vigueur. Mais ils privilégient toujours la recherche de solutions et le service dans l’accomplissement de leurs missions. Enfin, l’estime dont ils savent faire preuve et leur indéfectible loyauté envers l’université en tant qu’institution sont remarquables. Avoir la chance de travailler dans tel environnement est un plaisir.

Mettre à disposition des locaux de qualité en temps utile

Des infrastructures attrayantes et de qualité revêtent une importance cruciale pour un établissement de formation. Avec le projet « Murtenstrasse 24 / Insel Nord », une grande étape a certes été franchie. Mais il faudra encore attendre plus d’un an avant l’emménagement. Quant aux autres grands projets de construction (parcelles 03 et 07 sur le site de l’Hôpital de l'ìle, à l’Université Muesmatt et à l’hôpital vétérinaire), nous devrons encore patienter. D’ici là, l’Université aura rapidement besoin de solutions provisoires. La mise en service du nouvel amphithéâtre UniAlhambra constitue indubitablement un moment fort. La situation des locaux reste néanmoins globalement tendue. Nous devons être très attentifs à rester compétitifs.

La numérisation a elle aussi un impact considérable sur l’organisation du savoir. C’est pourquoi la Direction de l’Université a adopté une grande stratégie de digitalisation comprenant une série de mesures concrètes. La principale contribution de la Direction de l’administration consiste à mettre à disposition les infrastructures nécessaires et à veiller au maintien de notre capacité stratégique.

Schon gewusst?

« Nos chercheuses et chercheurs ont obtenu des résultats formidables dans la collecte LWA. »




Markus Brönnimann, Directeur administratif

Une base solide pour le développement futur

Le chiffre d’affaires total de l’Université a augmenté de 3,8% et s’élève actuellement à 917,5 millions de francs. Le résultat annuel du financement de base est de 15,2 millions.

L’Université de Berne jouit d’une bonne réputation dans la région. Cela est illustré par la stabilité du financement de base par le canton (CHF 322 millions, + 1,7%), qui est un partenaire fiable. Notre Université jouit aussi d’une bonne réputation au sein de la communauté estudiantine, comme en atteste la nouvelle légère hausse du nombre d’étudiant·e·s.

Enfin, la réputation de l’Université de Berne au niveau international et auprès de la communauté scientifique est également excellente. Nos chercheuses et chercheurs ont obtenu des résultats formidables dans la collecte LWA (CHF 205 millions, + 7,1%). L’Université a ainsi pu financer environ 2700 emplois supplémentaires, qui n’ont pas dû être pris en charge par le canton. Toutefois, les pouvoirs publics doivent fournir l’infrastructure correspondante.

Grâce au financement stable dont elle bénéficie, l’Université est en mesure de mettre en oeuvre ses projets stratégiques dans les années à venir, notamment « Médecine +100 », « Filière intégrale en pharmacie », « Center for Precision Medicine » et la stratégie du numérique évoquée précédemment.

Aperçu