Un hotspot pour l’innovation et l’entrepreneuriat
sitem-insel inauguré

Santé et médecine

« Traduire » la recherche en produits

L’Université de Berne est cofondatrice et partenaire universitaire de sitem-insel, le nouvel Institut suisse pour la médecine translationnelle et l'entrepreneuriat. Le 30 août 2019, sitem-insel a été officiellement inauguré avec une journée portes ouvertes.


L’objectif de sitem-insel est de convertir le plus rapidement possible les résultats des recherches en produits et services cliniques dans l’intérêt des patient·e·s. Plusieurs unités de l’Université de Berne sont hébergées dans les locaux de sitem-insel et soutiennent le centre avec leur recherche et leur infrastructure.

Elles collaboreront avec des groupes de recherche de l'Inselspital, Hôpital Universitaire de Berne, des entreprises des secteurs de la medtech, de la biotech et de l’industrie pharmaceutique, des start-up et d’autres partenaires pour « traduire » le plus rapidement possible les innovations issues de la recherche médicale en produits cliniques – d’où le terme anglais « translation » (traduction).

Une configuration unique en Suisse

« L’Université de Berne a tout intérêt à convertir les résultats de la recherche fondamentale en produits présentant une utilité sociale et économique », a déclaré Christian Leumann, Recteur de l’Université de Berne lors des journée portes ouvertes. Unique en Suisse, la configuration du centre sitem-insel, un partenariat public-privé, offre à cet effet un environnement exceptionnel : « Elle soutient la mise en réseau des clinicien·ne·s avec les chercheur·euse·s de l’Université, ainsi qu’avec les parties intéressées de la medtech et de l’industrie pharmaceutique. »

Les groupes de recherche de l’Université de Berne sont un enrichissement

Pour Simon Rothen, CEO de sitem-insel, les groupes de recherche interdisciplinaires de l’Université apportent une grande expérience et beaucoup de diversité : « Pour la communauté de sitem-insel, ils constituent un enrichissement considérable. » Rothen cite en exemple les cliniques de médecine dentaire (ZMK) : « Elles appliquent la translation au niveau mondial.» Depuis les années 70, la collaboration fructueuse des ZMK avec l’entreprise de medtech Institut Straumann AG a par exemple donné naissance à des produits révolutionnaires dans le monde entier et permis d’améliorer le traitement des patient·e·s. Les ZMK sont présentes dans le bâtiment sitem avec leur propre laboratoire en tant que « Dental Research Center ».

L’ARTORG Center for Biomedical Engineering Research peut se prévaloir d’une coopération réussie entre ingénierie et médecine : au sein de ses onze groupes de recherche interdisciplinaires, des chercheur·euse·s de premier plan en ingénierie, science des matériaux, informatique et sciences de la vie, ainsi des chercheur·euse·s issus de cliniques, collaborent en parfaite harmonie. Cinq de ces groupes et six start-up travaillent à sitem-insel.

Bon à savoir

« Le bâtiment sitem accueillera non seulement le laboratoire de haute sécurité le plus moderne de Suisse, mais héberge aussi l’un des tomographes à résonance magnétique les plus puissants de la planète. Il est si puissant qu’il pourrait paralyser les systèmes électroniques des bus qui passent deux étages plus haut. C’est pourquoi il est installé au sous-sol et entouré d’un bouclier de protection. »

Tester et améliorer les thérapies

À sitem-insel, l’Institut des maladies infectieuses (IFIK) disposera d’un centre de biosécurité et du laboratoire de haute sécurité le plus moderne de Suisse. Il contribuera ainsi à la protection de l’homme et de la nature. Le centre de biosécurité de l’IFIK sera le seul du pays à être intégré à la recherche translationnelle : à l’avenir, deux laboratoires pourront y être loués, dans lesquels, par exemple, une société pharmaceutique pourra tester une nouvelle thérapie génique avec l’aide du personnel de l’IFIK spécialement formé à cet effet.

À la Clinical Trials Unit (CTU) de l’Université et de l’Hôpital de l’Île de Berne seront traités les aspects cliniques des études. Le service de recherche ambulatoire de la CTU est mis à disposition pour la recherche contractuelle. En collaboration avec des hôpitaux, des chercheur·euse·s ou des sociétés pharmaceutiques, de nouveaux médicaments pourront être testés ou des thérapies existantes améliorées – par exemple, au moyen de l’étude de leur dosage ou de l’interaction de médicaments avec d’autres produits.

Un pôle d'innovation

De l’idée à la commercialisation

sitem-insel est un partenariat public-privé entre la Confédération, le canton de Berne, l’Université de Berne, l’Inselspital et des entreprises, notamment du secteur de la medtech et de l’industrie pharmaceutique. Quatre institutions de l’Université de Berne sont intégrées en forme de « Enabling Facilities » : elles assistent les partenaires industriels et les autres parties intéressées dans la conception de solutions cliniques en mettant à leur disposition leur infrastructure de recherche et leur expertise. De leur côté, les chercheur·euse·s ayant une idée qu’ils souhaitent commercialiser peuvent suivre la formation de la sitem-insel School, spécialisée dans la translation de la recherche au produit, ou se faire conseiller.

Aperçu